Mise à jour de rCarto

[MAJ]
Maintenant que le package cartography est sur le CRAN, j’incite fortement les potentiels utilisateurs à préférer celui-ci plutôt que rCarto. Petite présentation ici.
[/MAJ]

Dans mon précédent billet j’essayais d’obtenir quelques informations sur la diffusion du package rCarto (nombre de téléchargements, répartition spatiale des utilisateurs).
Dans ce billet je propose une mise à jour du package.
Les modifications introduites par ladite mise à jour étant susceptibles de « casser » des scripts existants, j’ai décidé de la déposer sur github mais pas sur le CRAN.
Par ailleurs, je ne prévois pas de continuer à developper rCarto (sauf correction de bugs).

Donc, si vous voulez trouver d’autres fonctionnalités dans rCarto, forkez-moi!

Changements majeurs

Utilisation des SpatialPolygonsDataFrame
Cette version introduit la possibilité d’utiliser des SpatialpolygonsDataFrame en plus des shapefiles comme fonds de carte. L’argument shpFile peut donc être le chemin vers un shapefile ou directement un SpatialPolygonsDataFrame.
Modification de l’affichage des cartes
La version précédente utilise la fonction layout pour organiser l’agencement des divers éléments de la carte finale (titre, carte, sources et auteur). Cette solution est bien adaptée à un choix précis des dimensions des cartes produites mais présente le gros désavantage de « vérouiller » la carte : une fois la carte produite il est très difficle d’y rajouter quoique ce soit.
De plus, lorsque les dimensions de la fenêtre de plot ne sont pas suffisement grandes il peut se produire l’erreur suivante :

Erreur dans plot.new() : figure region too large

La version actuelle n’utilise plus la fonction layout et ne devrait donc plus produire cette erreur. Les fonctions produisent des cartes modifiables s’inscrivant ainsi mieux dans les pratiques habituelles de R. Ce changement entraîne la disparition des paramètres width, height et sources (les champs sources et author sont fusionnés).
Documentation
La documentation est maintenant écrite avec roxygen2. roxygen2 facilite l’édition simultanée du code et de la documentation.
Bonus
La dispartion du cadre noir interrompu et disgracieux autour de la carte!

Installation

Vous pouvez installer cette nouvelle version en deux lignes de code :

require(devtools)  
devtools::install_github(repo = 'rCarto/rCarto')

Et donc concrètement?

rCarto0.8
rCarto0.9
Ces deux cartes n’ont que peu de différences, mais la mise à jour introduit beaucoup plus de souplesse dans la réalisation des cartes (habillage, ajout d’informations, gestion des marges, des titres et annotations…).


6 réflexions au sujet de « Mise à jour de rCarto »

  1. J’ai beaucoup aimé vos exemples publiés sur Internet. Ils m’ont permis de sauter le pas pour commencer l’utilisation de R.

    1. J’en suis ravi. Un des atouts de R est bien justement la mise à disposition sur le web d’exemples variés.

  2. Je viens de tester la nouvelle version, une remarque et une question. Il est maintenant nécessaire de charger explicitement les packages maptools et RColorBrewer (mais pas classInt…), il me semble que ce n’était pas le cas auparavant. Dans la version précédente, il était possible de combiner cercles proportionnels et carte chroroplèthe : ça ne semble plus être le cas, pourquoi ?

    1. La précédente version déclarait les packages RColorBrewer, maptools et classInt dans la catégorie « Depends ». Cette version déclare plus proprement ces package (plus le package sp) dans la catégorie « Imports » et les importe également dans le NAMESPACE. La différence doit venir de là.
      Par contre il n’existait pas de fonction combinant cercles proportionnels et carte choroplèthe. La fonction mapCirclesChoro permet de représenter des cercles proportionnels colorés.
      Les sources sont disponibles <a href=" si tu veux créer la fonction manquante 😉 .

  3. Bonjour,
    J’ai récemment utilisé votre paquet avec des étudiants d’histoire désireux de s’initier à la cartographie avec R. Il nous a été très utile, merci pour votre travail.
    Je comprends que vous ne souhaitiez pas poursuivre son développement, mais il y a une place pour un petit paquet pour la réalisation de cartes statistiques simples rapidement comme rCarto, espérons-donc que des forks soient réalisés.

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, je suis toujours heureux de savoir que le package est utilisé, merci de votre retour. Par ailleurs, je continue à contribuer au développement de solutions de cartographie statistique avec R dans le cadre d’un collectif de chercheurs et d’ingénieurs. Une fois ces travaux stabilisés et utilisables par le plus grand nombre ils seront bien évidement publiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *