Reilly, Huff et Stewart : le package SpatialPosition

Comme annoncé sur le blog du Groupe ElementR nous venons de déposer sur le CRAN le package SpatialPosition qui permet permet de calculer et de visualiser les résultats de modèles de positions : modèle de Reilly, modèle de Huff et modèle de Stewart. Ces modèles d’interaction spatiale permettent de saisir l’influence exercée par un lieu sur tous les autres (aire de marché d’un commerce, aire d’influence d’une ville, etc.). Pour plus d’information et de ressources sur ce type de modèles, vous pouvez vous référer à la vignette associée au package.

Dans un billet précédent j’explorais rapidement la création de cartes interactives avec le package leaflet. A partir des mêmes données, les citations de pays dans les chroniques d’un journaliste de France Inter, j’ai essayé de produire une représentation lissée, c’est-à-dire s’affranchissant des limites étatiques, de la vision du monde de ce journaliste. J’admets que la démarche elle-même peut être questionnée dans la mesure ou la notion d’État en tant qu’acteur est centrale en géopolitique. Cependant les relations internationales entre états proches sont nombreuses et la répartition des citations semble se concentrer dans certaines zones du globe.

Sur cette première carte les masses des pays (leur nombre de citations) sont positionnées sur leur centroïdes.

centroids
Cliquer sur la carte pour l’agrandir.

Si le positionnement des masses sur les centroïdes ne pose pas de problèmes dans les zones où les pays sont de petite ou moyenne taille (Europe, Moyen Orient) ce n’est pas le cas dans les grands pays (États-Unis, Chine, Russie…) où n’apparaissent finalement que de gros cercles sur leur centroïde.

Sur la deuxième carte les masses sont positionnées sur les capitales des pays.

Cliquer sur la carte pour l'agrandir.
Cliquer sur la carte pour l’agrandir.

Cette carte me semble plus satisfaisante, notamment pour la représentation des citations en Afrique et en Russie. Les cas de la Chine et des États-Unis restent problématiques.

Pour construire la troisième et dernière carte j’ai utilisé une grille de densité de la population mondiale pour répartir les citations au sein des pays en fonction de la répartition de leur population. J’ai renommé la carte avec « De qui parle B. Guetta » puisqu’ici chaque état est représenté par sa population (et non plus son centre géométrique ou sa capitale).

Cliquer sur la carte pour l'agrandir.
Cliquer sur la carte pour l’agrandir.

L’ensemble du code et des données utilisées pour réaliser ces cartes se trouve ici. Il faudrait que je rajoute quelques lignes pour ajouter des légendes au cartes…

Ceci est un donc exemple, un peu fun, de ce qu’il est possible de faire avec le package SpatialPosition.

Plus sérieusement, ce package a été développé dans la suite du Functional Indicators Tool qui est une application web utilisant les potentiels de Stewart pour (1) rendre les cartes plus intelligibles en simplifiant la représentation des phénomènes spatiaux; (2) enrichir l’information en considérant simultanément les problématiques d’accessibilité et les caractéristiques structurelles régionales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *